Société

Roumanie : Le mariage homosexuel est devenu anticonstitutionnel

Jusqu’à ce jour, le mariage homosexuel ne cesse de faire parler de lui partout. En Roumanie, il va même faire l’objet d’un référendum car il devient un sujet épineux qui divise la population.

Une manifestation initiée par un couple gay

Le sujet a été évoqué par un couple gay, Adrian Coman et Robert Claibourn Hamilton, qui a obtenu un certificat de mariage en 2010 en Belgique. En 2012, ils ont voulu s’installer en Roumanie, mais leur visa a été refusé par les services d’immigration, conformément aux lois en vigueur dans le pays. Ils ont mal réagi à ce refus, et poursuivent le gouvernement roumain en justice auprès de l’Union Européenne pour viol des droits à la liberté de circulation.

L’homosexualité reniée par le parlement Roumain

Le parlement roumain a récemment voté pour modifier la constitution du pays en général, et du statut du mariage en particulier. Il s’agit de la revue de l’approbation du mariage qui a été amendée de « entre un homme et une femme », contre « entre époux » auparavant. Cela résulte de l’initiative de quelques membres du parti politique USR (Union Sauvez la Roumanie). Le président de ce parti, Nicosur Dan, a quitté son poste quand les membres progressistes ont commencé à affirmer une tendance au profit de l’ouverture de l’union des homosexuels. Ces idéologies divergentes ne plaisent pas au président fondateur de ce jeune parti. Après un vote au sein du parti, l’aile conservatrice du parti a perdu, et il quitte à nouveau son parti.

L’Union Européenne a le dernier mot

Face à cette attaque, la CJUE devra se prononcer. En attendant, les divergences de vues se font ressentir dans la société roumaine. D’un côté les associations anti-union gay haussent le ton. Elles sont soutenues par l’Eglise orthodoxe et souhaitent préserver la famille traditionnelle. D’un autre côté, les homosexuels revendiquent aussi le droit de pouvoir officialiser leurs relations. Suite à cela, une modification de la constitution a été initiée et approuvée par le parlement. Le référendum y afférent sera pour bientôt.

Dans les coulisses de l’UE, les eurodéputés réagissent également et tentent de faire revenir la Roumanie sur sa décision. Ils veulent éviter que cette nouvelle constitution empêche définitivement le mariage homosexuel dans ce pays. Or, 3 millions de roumains ont déjà signé une pétition en faveur de la coalition de la famille, et de la proposition de référendum. 13 pays autorisent actuellement le mariage homosexuel, mais la Roumanie ne semble pas vouloir rejoindre ce rang.

Retours des lecteurs