Société

Les politiques sur l’alcool et le tabac dans les différents pays européens

Chaque pays européen a établi ses règles et sa propre législation fiscale concernant la vente et la consommation d’alcool, de tabac et de sodas sur son territoire. Si certains États sont très libéraux, d’autres préfèrent adopter une politique plus dissuasive afin de juguler leur consommation. Des groupes de réflexion se sont penchés sur le sujet et ont dressé une classification des membres de l’UE, du plus paternaliste au plus souple. Quels sont donc ces pires endroits où fumer, boire et vapoter en Europe ?

Epicenter, une association de think tanks qui s’est intéressée sur les politiques de tabac, d’alcool et de boissons sucrées des pays de l’UE, a établi un indice qui reflète la tendance de chaque État. L’indice 2017 a mis en exergue les disparités entre les pays et démontre que la championne dans la mise en place d’une imposition très élevée en ce qui concerne l’alcool et le tabac est la Finlande.

Les pays qui veulent imposer un mode de vie sain à leurs citoyens

En Finlande, l’État interdit toute campagne commerciale promouvant les boissons alcoolisées et il s’est adjugé le droit exclusif de les commercialiser. Ce pays est de même résolument opposé à l’adoption des cigarettes électroniques.

finlande indice alcool tabac soda

La Finlande est suivie de près par le Royaume-Uni et l’Irlande dans sa politique paternaliste concernant l’alcool et le tabac. La Hongrie, qui se trouve à la huitième place dans l’indice se démarque même par sa taxe controversée sur les aliments gras depuis 2011. La Suède, la France et la Lettonie lui ont emboité le pas les années suivantes en instaurant des lois dans ce sens.

Enfin, il faut aussi souligner la position de la Lituanie qui vient de décider que l’âge légal pour l’achat de boissons alcoolisées serait dorénavant de 20 ans s’il était de 18 ans auparavant. Ce pays a également décrété une interdiction stricte des publicités sur la vente de boissons alcoolisées à compter du 1er janvier 2018. Les débits de boissons sont également soumis à des horaires stricts dans la commercialisation de leurs alcools et spiritueux.

royaume uni indice alcool tabac sodairlande indice alcool tabac sodahongrie indice alcool tabac sodasuede indice alcool tabac sodafrance indice alcool tabac sodalettonie indice alcool tabac soda

En général, la mise en place de ces taxes prohibitives a pour objectif de faire monter les prix et ainsi de dissuader leurs citoyens à consommer ces biens, notamment l’alcool et la cigarette. Epicenter a alors voulu vérifier si des résultats probants ont été remarqués au niveau de la santé publique. Au final, ce groupe a conclu que rien n’établissait que cette fiscalité élevée avait un impact positif sur la vie de la population.

Qui sont les pays les plus libéraux ?

Si d’un côté nous avons les pays peu ouverts à la libéralisation de la vente et de la consommation d’alcool et du tabac, d’un autre, nous avons les pays qui ont mis en place une taxation raisonnable, à l’instar de l’Allemagne et de la République tchèque. Ces pays ne tentent pas non plus d’imposer une loi qui conditionne l’alimentation de leurs citoyens. Au contraire, ils font tout le nécessaire pour répondre aux besoins de ces derniers à travers des compromis afin que les fumeurs et les vapoteurs privilégient de traitements plus adaptés.

republique tcheque indice alcool tabac sodaallemagne indice alcool tabac soda

Quid de la position de l’UE?

L’étude d’Epicenter s’est focalisée uniquement sur les pays. Selon ses observations, l’UE ne dispose pas d’une grande marge de manœuvre pour légiférer sur la politique de santé publique de ses États membres. Chaque pays est en effet libre de la dicter comme il veut. Certains spécialistes déplorent néanmoins que cette institution ait sorti une loi sur l’emballage des cigarettes en 2016.

Retours des lecteurs