Culture

Le parc naturel de Tajo International dévoile ses richesses naturelles et culturelles

Le week-end prochain (16 et 17 septembre) auront lieu les journées européennes du patrimoine. Cette manifestion participative créée par le Conseil de l’Europe et la Commission européenne est la plus suivie par les citoyens d’Europe. Cette année, le thème est « « Patrimoine et nature : un paysage de possibilités ». Ainsi L’accent veut être mis sur la richesse du patrimoine naturel européen et faire comprendre comment ce dernier façonne notre existence et contribue à la croissance socioéconomique du continent. Pour ce faire, des événements seront organisés notamment des réserves et des parcs nationaux, des zones protégées, des paysages quotidiens et des paysages exceptionnels comme l’est le parc naturel de Tajo International. Un parc exceptionnel au sud de la péninsule ibérique.

Le parc naturel de Tajo International est situé sur les deux rives du Tage, fleuve séparant l’Espagne et le Portugal sur une soixantaine de kilomètres. L’ensemble couvre 26 communes, pour une superficie supérieure à 50.000 hectares et se caractérise par la richesse de sa faune et de sa flore.

Le parc est le foyer d’espèces en voie d’extinction tel que la cigogne noire, l’aigle impérial ibérique ou l’écrevisse d’eau douce indigène. Il accueille de manière générale une grande diversité d’oiseaux, d’espèces aquatiques, terrestres et de papillons.

Entre chênes et dolmens

La végétation du parc est principalement d’origine méditerranéenne. Ainsi on peut y admirer des chênes verts, de chênes-lièges ou des chênes kermès. Toutefois, y pousse également des espèces d’influence Atlantique telles que le chêne rouvre, le frêne commun ou plus rarement le droséra.


Le parc naturel de Tajo International se distingue enfin par son patrimoine historique et culturel. Des ensembles de dolmens et menhirs se dressent ainsi dans plusieurs communes du parc et l’ordre d’Alcántara y a bâti le complexe monumental de Brozas à l’époque de la Reconquista de la péninsule ibérique par les royaumes chrétiens.

Réserve de biosphère et bel exemple de coopération transfrontalière

Tajo International a été déclaré parc naturel en juillet 2006 par les gouvernements espagnols et portugais. Classé réserve de biosphère par l’UNESCO en 2016, il est aujourd’hui un bel exemple de coopération transfrontalière entre deux pays de la zone européenne.

Pendant ces journées européennes du patrimoine 2017, si vous êtes dans le sud de la péninsule ibérique, n’hésitez donc pas découvrir ou redécouvrir ce patrimoine européen exceptionnel.

Photos :

Retours des lecteurs