Luxe

MH LAB 78 : le codéveloppement au cœur de Moët Hennessy

Moët Hennessy est resté relativement discret dans sa communication sur le MH LAB 78 depuis son ouverture en juillet 2016. La branche vins et spiritueux du groupe LVMH souhaitait avoir des projets concrets avant de présenter son espace de codéveloppement à la presse.

C’est dans une surface de 200 m², ouverte sur la cour intérieure du siège social, que le « Lab » a pris ses quartiers. L’aménagement intérieur y a été profondément travaillé, rappelant à la fois les codes des start-up et ceux du luxe.

Seize personnes s’y consacrent  à la transformation digitale de Moët Hennessy. Sept d’entre-elles sont dédiées à faire le lien avec les start-ups et travailler sur les problématiques métiers et business que les 22 maisons du groupe peuvent rencontrer.

Accompagner 15 à 30 start-up chaque année

Le MH LAB 78 n’est pas un simple incubateur ou encore un accélérateur, mais un lieu où les partenariats sont construits. Moët Hennessy ambitionne ainsi d’accompagner 15 à 30 start-up chaque année,  étoffant par là même ses outils afin de  mieux vendre ses alcools.

Le « Lab »a déjà distillé cinq concepts. Parmi eux on trouve « SmartPixels » qui crée des mises en scène interactives sur des objets 3D comme des bouteilles de champagne, ou encore « D-vine », inventrice d’une machine dédiée à la dégustation du vin.

Sources des photos : atabula.com

Retours des lecteurs